Logo Ecole Superieure specialisee
AKAD HFBF Patronage SwissBanking

mardi 8 septembre 2015

En tant qu’organisation responsable de l’ESBF, l’Association suisse des banquiers (ASB) a réalisé comme chaque année un sondage qualitatif auprès des étudiants. Les résultats diffèrent peu de ceux des années précédentes. Par ailleurs, 48% des participants ont le niveau d’une école supérieure et 30% ont obtenu une maturité professionnelle. Parmi les personnes interrogées, 51% suivent une formation avec des cours du soir, 25% avec des cours en journée et 24% avec des cours l’après-midi et le soir.

  
Etudiants satisfaits des chargés de cours

Si la préparation personnelle au cours présentiel fait l’objet d’une autocritique assez vive, les retours sur la participation en cours sont bons. De manière générale, le cours présentiel est considéré comme une valeur ajoutée et les supports comme des aides. Les étudiants jugent positive la préparation personnelle et la satisfaction relative à leurs performances est en hausse.

Les chargés de cours sont perçus comme compétents sur le plan technique, ce qui se traduit également par le recours à des exemples tirés de la pratique associés aux contenus. Les compétences méthodologiques des chargés de cours ont baissé, mais demeurent suffisantes.

Importance des unités didactiques virtuelles
Les étudiants ont été interrogés sur la pondération des prestations d’étude: si 92% d’entre eux considèrent qu’elle est appropriée pour les tests de vérification, 42% l’estiment trop faible pour les unités didactiques virtuelles. La pondération est jugée trop forte pour le rapport de compétences par 25% des participants et pour l’exercice de transfert par 22% d’entre eux. Par conséquent, la direction de l’école accordera l’année prochaine une plus forte pondération aux unités didactiques virtuelles et regroupera le rapport de compétences et l’exercice de transfert.

Le concept didactique de l’ESBF est jugé de bonne qualité et les étudiants pensent majoritairement que le cursus leur permet d’acquérir les connaissances les plus importantes. Il en va de même concernant l’adéquation des exigences de l’ESBF envers les étudiants.

Pour les participants, l’application des acquis au quotidien est largement possible et le soutien par les différents supérieurs hiérarchiques est jugé suffisant.

Les résultats du sondage et les commentaires livrent un précieux aperçu de l’opinion des étudiants et permettent à l’ASB et à la direction de l’école de jeter les bases d’un échange.

 

Les précédents numéros de Scorecard – AKAD Banking & Finance sont disponibles ici.

 




News AKAD Banking+FinanceS'abonner à RSS-Feed